Chanson satirique

Des milliardaires dans l’espace

Ça nous fait une belle jambe

S’envolant la bite en feu

Avec la tune des laborieux

Pendant qu’on crame, nous, ici bas

Pendant que les eaux se déchaînent

Eux, ils vont violer l’univers

Comme ils ont violé la Terre

« Ça r’froidira notre poubelle »

C’est c’qu’ils disent à nos cervelles.

« Ça r’froidira notre poubelle »

C’est c’qu’ils disent à nos cervelles.

Hubris, hubris,

D’l’Amazonie à Maurice

Hubris, hubris,

Va falloir serrer la vis.

Hubris, hubris,

Entre nous et l’ciel, oh hisse !

Hubris, hubris,

Raconte pas ça à ton fils.

Des employés à la besogne

Y a bien de quoi être en rogne

Mais avec c’soleil qui cogne

On entend à peine la grogne.

Pendant qu’on trime, nous, ici bas

Pendant que les écrans enchaînent

Eux ils vont violer l’univers,

Comme ils ont violé la Terre

« Ça r’froidira notre poubelle »

C’est c’qu’ils disent à nos cervelles.

« Ça r’froidira notre poubelle »

C’est c’qu’ils disent à nos cervelles.

Qui se souviendra

Des tortues géantes ?

Qui se souviendra

Des blessures béantes ?

Qui racontera

Toutes les variantes ?

Qui écoutera

La forêt luxuriante ?

Hubris, hubris,

D’l’Amazonie à Maurice

Hubris, hubris,

Va falloir serrer la vis.

Hubris, hubris,

Entre nous et l’ciel, oh hisse !

Hubris, hubris,

Raconte pas ça à ton fils.





Eléonore Biezunski

Brooklyn, NY, July 22, 2021

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square